Louis Fontaine et William Notman
Photographes

Les rivages accidentés de Percé et le dur travail de la pêche à la morue sont les sujets principaux des clichés des photographes canadiens Louis Fontaine et William Notman, qui ont su donner à des scènes typiques de ce coin de pays une forte dimension dramatique.

Thomas Pye
Photographe

Originaire du Nouveau-Brunswick, Thomas Pye (1840-1877), photographe et graveur, s’arrête à Percé en 1864 lors d’un voyage en Gaspésie. Envoûté par le charme des lieux, il y croque des scènes de la vie gaspésienne qui feront partie de l’ouvrage Canadian Scenery : District of Gaspé,
publié en 1867.

Marc-Aurèle Fortin

Marc-Aurèle Fortin
Peintre

L’oeuvre du peintre et graveur québécois Marc-Aurèle Fortin est marquée par la ruralité, qu’il aborde toutefois avec modernité. L’artiste, qui a notamment produit de nombreuses aquarelles, est connu pour avoir beaucoup expérimenté avec la couleur. Percé et la Gaspésie font partie des lieux qui lui ont servi de modèles au cours de sa carrière.

Deux pêcheurs avec une pipe dans la bouche, ils préparent la morue et on voit la pointe du rocher Percé en arrière.
window.jQuery || document.write(' var _gaq = _gaq || []; _gaq.push( ['pvp._setAccount','UA-41763723-1'], ['pvp._trackPageview'], ['tq._setAccount', 'UA-43448666-1'], ['tq._trackPageview'] ); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();